lundi 17 avril 2017

AG / CIM

COTE d'IVOIRE MAHIBOUO, CIM, tenait son AG 2016 ce vendredi 14.04.2017 à QUIMPER.  Comme l'indique le  journal "Le Télégramme" (**) l'association confirmait à cette occasion son soutien au programme des cultures vivrières et maraîchères engagé par AHIBE, la coopérative des femmes de  MAHIBOUO. Cette AG était aussi le moment choisi par la Fédération France Québec pour annoncer le soutien qu'elle apportera également à ce projet à partir de sa dictée numérique. Cette dictée se veut caritative. La participation est de 10 € dont 5 seront reversés à l'association Côte d'Ivoire Mahibouo (*).
CIM remercie par avance la Fédération et Cornouaille Québec représenté à son AG par son président, M. Jo Le Bec, ainsi que toutes les personnes qui, par la dictée, apporteront leur soutien à ce projet Ivoirien.


(*) La Francophonie met chaque année à l'honneur un pays tiers. Ce sera cette année la Côte d'Ivoire, pays organisateur des jeux de la Francophonie.

(**)
Le Télégramme, l'info vous suit partout
Publié le 16 avril 2017

Côte d'Ivoire. Cibler les cultures vivrières


Joseph Le Bec, aux côtés de Jean-Michel Le Roux, a présenté l'action que la fédération France Québec met en place pour soutenir l'association quimpéroise.
Joseph Le Bec, aux côtés de Jean-Michel Le Roux, a présenté l'action que la fédération France Québec met en place pour soutenir l'association quimpéroise.


L'association Côte d'Ivoire Mahibouo, forte de 60 adhérents et douze années d'existence, tenait vendredi soir, à la Maison des associations, son assemblée générale. L'occasion pour le président Jean-Michel Le Roux de rappeler ce qui a été fait pour cette ville de 5.000 habitants située à 300 km d'Abidjan.

L'association Côte d'Ivoire Mahibouo a contribué à réouvrir l'école (400 élèves actuellement) et l'a équipée d'une cantine avec point d'eau. L'essentiel de l'agriculture (café cacao, hévéas) est tourné vers l'exportation mais ne profite guère aux hommes qui s'y consacrent. La nourriture quotidienne est du ressort des femmes. C'est pourquoi, avec l'appui d'une association locale, l'Anader-Agence nationale d'appui au développement rural, une culture vivrière, donc tournée vers la production directe de nourriture (maïs, manioc et maraîchage), s'est développée. Un marché local a aussi été créé à Gagnoa avec 60 vendeuses en novembre ; il compte désormais plus de 150 femmes qui vendent leur production. Après plusieurs années de guerre, l'association retrouve un pays au climat relativement serein.

La dictée de la fédération France Québec
Joseph Le Bec, président de Cornouaille Québec, participait à cette réunion en véritable mécène. Depuis plusieurs années, la fédération France Québécoise met en ligne une dictée francophone adulte avec participation financière. Une partie des sommes ainsi perçues est reversée à une association oeuvrant en faveur de l'Afrique chaque année. Cette année, c'est l'association quimpéroise qui a été choisie. Elle percevra, à ce titre, 5 € de la part de chaque participant, des participants dont le nombre ne peut être pour l'instant estimé. La dictée se termine fin avril.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire