samedi 14 octobre 2017

Au marché de légumes

"Au marché de légume". Au programme des classes CE1, ce texte présente une description des marchés de détail.


"Nanti vend des légumes et des fruits au marché. Des marchands et marchandes s'installent à côté d'elle.
Certains ont des tas de tomates, de haricots, de piments frais et secs, d'aubergines, de gombos, de gros choux et de carottes sur les étals. D'autres vendent de la banane plantain. On y trouve aussi des fruits : des oranges, des mangues, des bananes douces et des papayes. Malgré la chaleur, les clients vont et viennent. Ils marchandent avec les vendeuses.
Comme il y a beaucoup de monde et de bruit !
Les fruits et les légumes sont moins chers ici. Maman achète des graines de palme, de la banane plantain, des aubergines, des mangues et des oranges. Elle attend l'heure d'arrivée du vendeur de poissons".


 Articles précédents : le Marché de Mahibouo présente la vente des produits alimentaires  issus des productions familiales à des acheteuses, demi-grossistes, qui, ensuite, les écoulent vers des grossistes ou vers des marchés de détail en milieu urbain.

dimanche 8 octobre 2017

Le marché de MAHIBOUO


Lancé le 25.11.16, le marché de MAHIBOUO poursuit son développement.
Ce mercredi 28.09.17, quatre-vingt femmes y vendaient les produits alimentaires issus de leurs cultures personnelles. Dès 8h30 le matin, elles avaient écoulé tous leurs produits. Résidentes de Mahibouo ou venues des villages voisins elles font ainsi l'économie des 8 à 13 km les séparant du marché de Zapatta où elles se déplaçaient précédemment.
L'écoulement rapide des produits démontre également les besoins du marché en produits alimentaires.

A l'initiative de ce marché local, les femmes de MAHIBOUO poursuivent par ailleurs, en coopérative, un programme  (*) de cultures vivrières et maraîchères épaulé par l'ANADER de GAGNOA. Vous trouverez dans les précédents messages le détail de ce programme. Nous y reviendrons au cours des  prochains mois à l'occasion des premières récoltes et de la commercialisation.

(*) Partenariat : Coopérative AHIBE, Mutuelle de Mahibouo, ANADER de GAGNOA, CIM,
                             Avec le soutien du Conseil Départemental du Finistère - France.

dimanche 17 septembre 2017

CIM en fête: article du télégramme

Côte d'Ivoire-Mahibouo. La solidarité n'a pas de frontières

Publié le 17 septembre 2017
dans Le Télégramme
Durant le déjeuner (et après...), il y avait de l'ambiance chez les Le Roux, sous le hangar de la ferme de Kérangal.



Le bureau, les adhérents et sympathisants de l'association Côte d'Ivoire-Mahibouo étaient réunis hier autour d'un repas. L'occasion de faire le point sur les actions passées et à venir. L'association souhaite maintenant développer des cultures alimentaires sur place.




Le bureau et les adhérents de l'association Côte d'Ivoire-Mahibouo et sympathisants, étaient invités, hier, à un déjeuner convivial chez deux d'entre eux, Jean-Michel Le Roux et son frère Lucien, à Ergué-Armel. Réunion conviviale qu'ils avaient intitulé « Repas à la ferme de Kérangal ». La chorale Kant Izel Vor, dès le pot de l'amitié, a animé le repas et l'après-midi. Comme c'est souvent le cas, la création de cette association trouve son origine dans une rencontre, celle du fils de Jean-Michel, au début des années 2000, alors qu'il était doctorant à l'université de Nantes, avec un étudiant ivoirien en Aménagement du territoire, prénommé Mamoutou. De cette amitié nait l'idée d'aider les habitants d'une bourgade de Côte d'Ivoire, Mahibouo, et de ses villages alentours, soit 5.000 personnes. L'association poursuit deux objectifs aujourd'hui. Alors qu'elle a déjà œuvré dans le domaine scolaire, en construisant une école maternelle et primaire pour 400 élèves (plus sanitaires et cantine, adduction d'eau). L'association Côte d'Ivoire-Mahibouo souhaite maintenant développer des cultures alimentaires génératrices de revenus et favoriser ainsi la cohésion sociale, face à une mosaïque de peuplement, en confiance avec les autorités locales, ceci avec l'aide ponctuelle de QBO, du conseil départemental et de fondations. Pour mener à bien ces missions, les membres de l'association se rendent régulièrement à Mahibouo.


© Le Télégramme




mercredi 30 août 2017

REPAS ANNUEL de CIM - 16 septembre 2017

Comme chaque année, l'association COTE d'IVOIRE MAHIBOUO (CIM)
organise son repas à la ferme.
CIM invite ainsi ses membres, ses amis, ses voisins ... dans le cadre d'une après-midi festive, qui se déroulera :
le samedi 16 septembre à partir de 12h30
à la ferme de Kérangal (6, Chemin de Kérangal).
Cette journée est aussi l'occasion pour l'association de communiquer l'actualité de ses soutiens à MAHIBOUO.

Le bureau de CIM

dimanche 27 août 2017

Confitures 2017

Délices de fin d'été !

Comme chaque année, CIM propose ses confitures, "gelée de mûres".

84 pots sont à la vente auprès des adhérents et amis de l'association.

 

Développement du vivrier et du maraîchage à MAHIBOUO

Projet porté par la coopérative des femmes de MAHIBOUO,
Appui technique/ formation par l'ANADER de GAGNOA,
Soutenu par CIM,  coordonné par la MUDEM.

"Depuis Septembre 2016, 22 femmes ont participé aux séances de formation in situ sur les parcelles de mise en place des spéculations de manioc et de maïs. La méthode utilisée au cours des formations a été l'installation des unités de démonstration. Cette méthode a contribué à former toutes les femmes bénéficiaires le même jour dans la localité, à travers des exemples de semis de maïs ou de planning de manioc
Les formations ont été réalisées sur les parcelles de production par l'équipe technique de la zone : ce sont le spécialiste en culture vivrière et maraîchère et l'animateur de développement rural impliqués dans la conduite du projet"

Superficies réalisées en 08.17 : MANIOC, 2 ha  -   MAÏS, 1,5 ha.

Source : Rapport d'activité réalisé par ANADER :
M. Mathieu SEDOUE, chef de zone et collaborateurs. 08.2017.

lundi 17 avril 2017

AG / CIM

COTE d'IVOIRE MAHIBOUO, CIM, tenait son AG 2016 ce vendredi 14.04.2017 à QUIMPER.  Comme l'indique le  journal "Le Télégramme" (**) l'association confirmait à cette occasion son soutien au programme des cultures vivrières et maraîchères engagé par AHIBE, la coopérative des femmes de  MAHIBOUO. Cette AG était aussi le moment choisi par la Fédération France Québec pour annoncer le soutien qu'elle apportera également à ce projet à partir de sa dictée numérique. Cette dictée se veut caritative. La participation est de 10 € dont 5 seront reversés à l'association Côte d'Ivoire Mahibouo (*).
CIM remercie par avance la Fédération et Cornouaille Québec représenté à son AG par son président, M. Jo Le Bec, ainsi que toutes les personnes qui, par la dictée, apporteront leur soutien à ce projet Ivoirien.


(*) La Francophonie met chaque année à l'honneur un pays tiers. Ce sera cette année la Côte d'Ivoire, pays organisateur des jeux de la Francophonie.

(**)
Le Télégramme, l'info vous suit partout
Publié le 16 avril 2017

Côte d'Ivoire. Cibler les cultures vivrières


Joseph Le Bec, aux côtés de Jean-Michel Le Roux, a présenté l'action que la fédération France Québec met en place pour soutenir l'association quimpéroise.
Joseph Le Bec, aux côtés de Jean-Michel Le Roux, a présenté l'action que la fédération France Québec met en place pour soutenir l'association quimpéroise.


L'association Côte d'Ivoire Mahibouo, forte de 60 adhérents et douze années d'existence, tenait vendredi soir, à la Maison des associations, son assemblée générale. L'occasion pour le président Jean-Michel Le Roux de rappeler ce qui a été fait pour cette ville de 5.000 habitants située à 300 km d'Abidjan.

L'association Côte d'Ivoire Mahibouo a contribué à réouvrir l'école (400 élèves actuellement) et l'a équipée d'une cantine avec point d'eau. L'essentiel de l'agriculture (café cacao, hévéas) est tourné vers l'exportation mais ne profite guère aux hommes qui s'y consacrent. La nourriture quotidienne est du ressort des femmes. C'est pourquoi, avec l'appui d'une association locale, l'Anader-Agence nationale d'appui au développement rural, une culture vivrière, donc tournée vers la production directe de nourriture (maïs, manioc et maraîchage), s'est développée. Un marché local a aussi été créé à Gagnoa avec 60 vendeuses en novembre ; il compte désormais plus de 150 femmes qui vendent leur production. Après plusieurs années de guerre, l'association retrouve un pays au climat relativement serein.

La dictée de la fédération France Québec
Joseph Le Bec, président de Cornouaille Québec, participait à cette réunion en véritable mécène. Depuis plusieurs années, la fédération France Québécoise met en ligne une dictée francophone adulte avec participation financière. Une partie des sommes ainsi perçues est reversée à une association oeuvrant en faveur de l'Afrique chaque année. Cette année, c'est l'association quimpéroise qui a été choisie. Elle percevra, à ce titre, 5 € de la part de chaque participant, des participants dont le nombre ne peut être pour l'instant estimé. La dictée se termine fin avril.

dimanche 9 avril 2017

FRANCE QUEBEC ... COTE d'IVOIRE ... CIM

France-Québec /  Côte d'Ivoire  /  CIM


« Une proposition de partenariat ! »

C'est ainsi que le président national de France Québec s'est adressé à CIM le 30.03.17.

Dans le cadre de ses activités liées à la francophonie France-Québec vient de lancer pour la première fois une dictée francophone numérique adulte.

Une partie des recettes (50%) de cette dictée numérique sera dédiée à un projet (*) à destination de la Côte d'Ivoire. CIM a été choisi pour être le relais de cet événement. Ce choix a été guidé par la présence de Cornouaille-Québec à Quimper que nous avons récemment rencontré pour confirmer localement ce partenariat.

Je vous invite à le découvrir plus amplement !

Le lien suivant vous permettra d'accéder à la dictée pour une inscription  à partir de 10 €.

(*) "Projet d'appui à la production de cultures vivrières et maraîchères et renforcement des capacités en faveur de la coopérative AHIBE de MAHIBOUO"
4 partenaires : la Coopérative AHIBE - la MUDEM - l'ANADER, Agence nationale pour le Développement Rural,  avec l'appui de CIM.

Nous en reparlerons en A.G. ce vendredi 14.
Soyons nombreux.
A vendredi
Jean-Michel LE ROUX
Président / CIM

dimanche 26 février 2017

Journal 7

​Vous pouvez consulter le journal "Les Nouvelles" n°7 en cliquant le lien ci-après

jeudi 26 janvier 2017

Décès de Hubert YALE

Hubert était un ami de CIM.

Il était des nôtres. Nous l'avions  invité à QUIMPER, en 2013, au titre de la Mutuelle de Développement de Mahibouo.

Avec son président et ami, il était interlocuteur de CIM à chacun de nos séjours à Mahibouo depuis 2005. 

Attentif à l'évolution de nos projets, Hubert nous  apportait des points de vue et conseils toujours précieux et avisés. 

La MUDEM perd l'un de ses membres. CIM perd un partenaire. Ensemble nous conserverons le souvenir de sa  coopération au service de Mahibouo. 

Notre association présente ses condoléances à sa famille.


CIM



dimanche 1 janvier 2017

Bonne année 2017

Bonne année aux membres et amis de CIM,
Bonne année à nos partenaires  et amis de Mahibouo,
Bonne année à tous nos lecteurs,
Que 2017 confirme les réalisations de la coopération CIM-MUDEM :
Un marché à Mahibouo !
Soixante femmes en coopérative AHIBE pour le développement des cultures !

 CIM  vous souhaite à tous et à toutes une bonne et heureuse année 2017.