mercredi 28 septembre 2016

A la rencontre des campements

A quelques kilomètres de Mahibouo, le village centre, se trouvent les "campements" (*)  de Gourcysso et de Lalanne dans lesquels CIM se déplace à chaque voyage, accompagné de représentants de la Mutuelle et du Chef de village, Honoré NASSE. L'accueil est assuré par le chef de campement et ses conseillers. La population y est largement invitée comme ici à Lalanne. Ces rencontres  sont  l'occasion de rappeler l'appartenance des campements au village lui-même. Des préoccupations communes y sont partagées comme la scolarité des enfants  à l'école de Mahibouo, les équipements scolaires, les comités de gestion (COGES). Le campement  voisin, Gourcysso, attire l'attention de la mutuelle et de CIM sur le creusement de son puits. Les femmes s'expriment sur le développement des cultures et leur participation à la coopérative AHIBE avec qui elles espèrent bien l'ouverture prochaine  d'un marché à Mahibouo.


(*) Les campements de la région regroupent des populations issues des pays frontaliers, en particulier du Burkina Faso. Elles sont ici installées depuis des décennies, constituées de petits planteurs cultivant notamment le café et le cacao. Les campements ne sont pas desservis par les réseaux de l'électrification et de l'eau. Il bénéficient en revanche du dispensaire et de l'école. Le village centre leur offre la possibilité de s'y installer s'ils le désirent.

lundi 26 septembre 2016

A la rencontre des villageois




Mahibouo, le village centre, nous offre d'emblée la rencontre de sa population estimée à 1500 - 2000 habitants.
Marcel et Charles (1), des amis de longue date, nous accompagnent pour ces contacts directs et impromptus durant toute l'après-midi. Les échanges sont aisés, chaleureux. Nous rencontrons les familles, les enfants, les femmes préparant le repas alors que les hommes s'apprêtent à rentrer des champs. 
Nous parcourons ainsi les quartiers "bétés", "abrons" "baoulés"et  " issues du nord ivoirien". La préparation de l'atiéké (2), le plat national, nous est présentée comme il se doit. Plus loin on pile le riz dans les mortier. Chaque famille se fait un plaisir d'exposer aux partenaires  la découverte de ses produits et de ses recettes. 
Comme à  chaque voyage, cette visite favorise la connaissance mutuelle. Elle est aussi l'occasion de demander les nouvelles ...

(1)Marcel et Charles prennent ainsi le relais de notre ami Jean-Bernard, décédé subitement en Juin dernier. Nous les remercions.

(2) A base de manioc l'atiéké se présente sous forme de semoule. L'atiéké est un aliment incontournable très prisé des Ivoiriens, utilisé comme plat principal ou en accompagnement d'une viande ou d'un poisson. Fière de son produit, et jalouse de sa qualité,la Côte d'Ivoire envisage  de le faire protéger par appellation.

dimanche 25 septembre 2016


La délégation de CIM vient de passer une semaine à MAHIBOUO. 
Les quatre membres voyageurs  ont ainsi rencontré la population du village, de ses campements, et leurs responsables.
Nous vous présenterons, les jours prochains quelques aspects de ce séjour consacrés au village et aux projets appuyés par CIM :
  • Rencontre des villageois
  • Campements
  • Agriculture
  • Convention ANADER-MAHIBOUO : appui conseil à la production de cultures vivrières et maraîchères
  • Marché
  • Ecole
  • Dispensaire

dimanche 4 septembre 2016

Arrachage des pommes de terre par ALICE


Ce tableau, rappelant l'activité "pommes de terre" à QUIMPER,  sera prochainement offert au bureau des femmes de MAHIBOUO responsables de la coopérative AHIBE.
La coopérative s'engage actuellement pour un programme de cultures sur 6 hectares : 3 ha de maïs, 2 ha de manioc, 1ha de maraîchage.
6 équipes de 10 femmes seront épaulées par l'ANADER, Agence Nationale de Développement Rural, en partenariat avec la MUDEM et CIM.

Merci et félicitions à ALICE et RENE pour cette peinture.

soirée repas annuel

Ce vendredi 02.09.16 CIM invitait ses membres et amis pour le repas annuel de l'association.

35 personnes se sont  retrouvées pour un repas-grillades "à la ferme".
Convivialité, retrouvailles, échanges, soutien à AHIBE.
  • Les dernières nouvelles de MAHIBOUO ont été diffusées à tous.
  • Une convention vient d'être signée entre la Mutuelle de Développement de MAHIBOUO et l'ANADER zone de GAGNOA en soutien à la coopérative AHIBE, 
"Pour le renforcement des capacités et appui conseil à la production de cultures vivrières et maraîchères des femmes de la coopérative AHIBE de MAHIBOUO".

Quatre membres de l'association s'y rendront prochainement. Départ le 06.09.16.