jeudi 25 septembre 2014

Adriatlantique ... bravo Lucien

Comité d'accueil à la Pointe du Raz
Avec M. Joël YVENOU, premier adjoint au maire,
Avec M. Maurice LEMAITRE, Maire de Plogoff.

M. Maurice  LEMAITRE, maire de PLOGOFF :
"Le fait de le faire pour une bonne cause dans ce monde individuel où chacun pense plus à soi qu'au collectif, tu es en train de nous montrer que l'être humain a quelque chose de grand. Faire ce que tu fais a valeur humaniste, et, en plus,  pour un projet  à l'égard d'un pays qui n'est pas le nôtre, un pays éloigné où les gens n'ont pas les mêmes façons de vivre que nous, il n'y a pas plus grand que de se mettre au service des autres. Tu le fais pour rien,  peut-être pour ton plaisir de marcher, mais en fait ce n'est rien par rapport à ce qu'il y  a derrière ..."

Jean-Michel LE ROUX, Président de CIM :
"Nous sommes ici, à la Pointe, avec Lucien, pour la troisième année consécutive. M. Le Maire, M. le 1er Adjoint, nous vous remercions encore une fois pour votre accueil.  Nous remercions également pour leur présence M. le Directeur de la maison du site et M. le représentant du Sémaphore. Cette troisième course vient soutenir les projets que  CIM accompagne à MAHIBOUO, en particulier la coopérative récemment créée par les femmes du village pour  alimenter la cantine de l'école. Encore une fois, bravo Lucien et merci à tous ceux qui l'ont soutenu durant ce raid de 32 jours depuis Venise jusqu'à PLOGOFF".

mercredi 24 septembre 2014

Adriatlantique J - 33 - bravo !


J33
Bonjour les amis
Aujourd'hui à 11h, j'étais à Plogoff - La Pointe du Raz, carte 01, km 0.
Depuis hier j'ai parcouru 65-0=65 km.
Vous l'avez compris, Adriatlantique 2014, c'est fini en 32 jours et 22heures, soit 2 heures avant ma prévision de 33 jours.
Citation (Euripide) : Il faut toujours prendre la mesure des choses avant de décider !
Hier j'ai continué de rencontrer des connaissances sur mon parcours, de plus en plus nombreuses, amis, adhérents, famille ... et M. Yvenou, 1er adjoint au Maire et coureur à pied. Il m'a accompagné sur les 10 derniers kilomètres.
C'est un véritable comité d'accueil qui m'attendait et M. Maurice Lemaitre, Maire de Plogoff puis Jean Michel Le Roux, président de l'association ont fait une allocution en présence de la presse.
La dernière nuit a été un peu difficile : je voulais arriver au plus vite, quitte à ce que ce soit la nuit mais j'ai dû déchanter à cause du froid et du manque de sommeil qui s'accumulait.
Mais qu'importe, c'est terminé dans les temps, avec un jour et 4 heures d'avance sur l'an dernier. 
Et surtout, en assez bonne forme, et sans aucune douleur à l'arrivée ni après.
Je communiquerai peut être encore les prochains jours et je m'attacherai à répondre à vos commentaires.
Bravo Lucien !!!

Adriatlantique 2014

 Mercredi 24 sept 2014
 
Lucien  est arrivée à la Pointe du Raz vers 11h00
 
Objectif atteint
 
Bravo Lucien !!!


mardi 23 septembre 2014

Adriatlantique 2014

Tout commence en finistère  

Mercredi 24.09.14.  Pointe du Raz
                                    Venise !

Adriatlantique 2014 vers la Pointe

Lucien a quitté Quimper en fin d'après-midi, ce mardi 23/09/14,  pour une dernière étape vers La Pointe du Raz à PLOGOFF.
Nous l'avons accompagné pour ses derniers achats : du lait et des yaourts.
A l'écouter on peut penser que, cette nuit,  le sommeil sera court.

A le voir courir  en sortie de QUIMPER, on ne peut pas douter :
"L'Adriatlantique 2014 sera bouclée en moins de 33 jours ..."
Arrivée prévue autour de 11h00 ... (10h30 ?  ....    11h30 ?  ....)

Rendez-vous à la Pointe du Raz - PLOGOFF.
Nous vous disons "à demain" sur place,
au nom de tous ceux et celles qui l'ont "accompagné" depuis Venise le 22/08/14 durant 1833 Km.

bien amicalement
et Allez Lucien !!!
CIM


Adriatlantique 2014 lundi 22.

A 16h00 Lucien arrive à l'entrée de  QUIMPER
Comité d'accueil au quartier
Pneus de secours pour Raoul.

Allez Lucien !!!

Adriatlantique 2014 J - 32 -


J32
Bonjour les amis
Tout le monde n'est pas d'accord avec Milton Merle. 
Citation (anonyme) : Le sport ne fait pas vivre plus vieux, mais il fait vivre plus jeune.
Aujourd'hui je suis à St Yvi, carte 02, km65.
Depuis hier : 124-65=59 km.
Je commence à rencontrer des connaissances. Hier, Hubert à Pont Scorff qui me savait dans le secteur. Ce matin Michael, fortuitement.
On commence à me demander si je n'ai pas rencontré Jérôme Kerviel, puisque c'est un gars du pays.  
Cette nuit à été originale : j'en rêvais depuis longtemps, le local "opérations courantes" d'une banque. J'ai choisi le Crédit Agricole. Je vais devoir comparer les offres. 
Allez Lucien !!! (à 14h15)
Vous trouverez, en soirée, les prévisions de Lucien sur le blog.
A ce soir, et peut-être à demain, à l'arrivée ...

lundi 22 septembre 2014

Adriatlantique 2014 ... vers l'arrivée

Chers amis, bonjour,

Il est encore trop  tôt pour  que Lucien nous indique le moment de son arrivée à la pointe du Raz.
Parti de Venise le 22 Août à 13h00, le délai de 33 jours se situe mercredi 24 à 13h00.
Demain soir, nous serons mieux situés. Il devrait être aux abords de Quimper (si tout va bien)
Rendez-vous sur ce blog.

Préparons-nous à l'accueillir, nombreux,  à la Pointe du Raz,
Amis de Lucien, amis de CIM, avec la Mairie de Plogoff.

CIM




Adriatlantique 2014 J - 31 -


Bonjour les amis
Citation (Émile Zatopek) : quand ça ne va pas, il ne faut pas ralentir, il faut accélérer.
Hier, nouvelle crevaison de Raoul : j'ai remonté un pneu du début seulement à moitié usé.
Ça va ? Vous suivez toujours l'histoire passionnante des pneus de Raoul ?
Hier j'ai pu courir à nouveau.
J'ai dormi à Languidic, près de la cantine de 4h à 9h. Au réveil on me proposait café, orange, pomme, banane ... 
Aujourd'hui je suis à Hennebont, carte 03, km 124 et j'ai parcouru 180-124=56 km.
Sur la photo c'est une moissonneuse de maïs. Il y en avait 3 d'affilée.
Allez Lucien !!!

dimanche 21 septembre 2014

Adriatlantique 2014 la technique

Dimanche 21/09/14
Nous sommes bien sur l'Adriatlantique 2014.
Depuis le départ Lucien nous a évoqué son  anticipation pour trouver à manger le dimanche,  
Il nous a montré comment il répare un pneu crevé.
Lucien nous a indiqué  sa technique pour soigner ses ampoules
Il nous dit où il dort, comment il gère le sommeil.
Lucien nous a informé que cette année Raoul est équipé d'un frein.
Mais il ne nous a pas tout dit :
Aujourd'hui, c'est quoi ? réponse dans les commentaires ...

Allez Lucien !!!

Adriatlantique 2014 J - 30 -

Pause au Nord de Vannes  à 14h00 ... avant les dernières lignes droites !
Avec Marie-Pierre,  
On en profite pour alléger Raoul ... car il souffre .. ses roues se fragilisent ...

Adriatlantique 2014 J - 30 -


Bonjour les amis
Aujourd'hui je suis à côté de Plaudren,carte 04, km180.
J'ai donc progressé de 226-180=  46 Km
Je viens d'avoir le plaisir de revoir ma dame, et mon frère. Ils sont venus à ma rencontre, pour un pique nique avec moi.
Côté ampoule, cela fait deux jours que je ne cours plus et il me semble que ça favorise la cicatrisation. Malheureusement cela ne me rapproche pas de la Pointe du Raz.
Côté Raoul, vous suivez toujours l'histoire des pneus ? Cette fois c'est le pneu posé neuf par Guillaume à Bourbon Lancy, qui est usé.
Citation (Abraham Lincoln) : Rappelez vous toujours que votre intention de réussir est plus importante que toute autre chose.
Allez Lucien !!!

samedi 20 septembre 2014

Adriatlantique 2014 J - 29 -

 29
Chers amis,
Je suis à St Vincent sur Oust, carte 05, km226.
Depuis hier 274-226=48 km.
La découpe de ma semelle n'était pas une bonne idée : j'ai maintenant une vraie ampoule, plutôt mal placée à l'avant du pied gauche. Une ampoule débute aussi au talon droit.
La suite va être difficile.
À St Nicolas de Redon, après un petit retour en arrière, au magasin Décathlon, j'ai acheté des semelles. Mais pas de pneu, dont Raoul n'aura plus besoin : de toutes façons il n'y en avait pas, ni même de la taille supérieure. 
Citation (Milton Berle) : Mon médecin m'a dit que faire du jogging allongerait mon espérance de vie. Il avait raison. J'ai l'impression d'avoir dix ans de plus.
Allez Lucien !!!

Adriatlantique 2014 à St Nicolas de Redon

 
Bonjour les amis
Hier soir j'ai provisoirement jeté l'éponge à Redon vers minuit. Habituellement je poursuis jusqu'à 2h du matin.
Mon idée de découper ma semelle était mauvaise : cela m'a occasionné cette fois une vraie ampoule. Ça faisait vraiment trop mal. Mais ça n'aurait pas fait sérieux d'arriver à la Pointe du Raz sans aucune ampoule. 
 
Ce matin j'ai rebouché le trou de la semelle mais de peur que ça ne tienne pas je fais un petit retour en arrière jusqu'au Décathlon de St Nicolas de Redon.
Je ne suis donc plus sûr d'arriver lundi et il n'y aura pas de télescopage avec l'activité "tripes" de lundi à Plovan. Tout s'arrange.
Je crois toutefois devoir essayer de dissuader les coureurs qui proposaient de m'accompagner de poursuivre leur idée. Ce n'est plus de la course à pied mais à peine de la randonnée. À cause de la douleur, je ne serai sans doute pas le joyeux compagnon de route idéal. J'espère qu'ils n'auront pas d'état d'âme à revenir sur leur proposition. J'aurai plus de plaisir à les rencontrer dans de meilleures conditions. 
 
Allez Lucien

vendredi 19 septembre 2014

Adriatlantique J - 28 -


J28
Bonjour les amis
Aujourd'hui mon pied ne me fait pas mal . C'est un jour sur 2. J'ai découpé une rondelle dans ma semelle en face de la petite lésion pour appuyer moins fort à cet endroit. Je ne sais toujours pas ce que c'est : j'imagine une épine installée là depuis longtemps. Mais mon pied n'est pas un squat et de toutes façons les abcès ont toujours tort. 
Citation : à chaque pied son soulier (Montaigne)
Hier midi, déjeuner à La Croix Blanche, à La Cornuaille. Accueil très chouette, attentionné, malgré la charge de travail. On y fait aussi cantine pour 80 enfants ! Une bonne idée à diffuser à toutes les petites mairies de France pour soutenir son petit commerce.
Sur la photo, au centre, ce n'est pas une simple maison mais un château, petit mais bien vrai. Comme quoi on peut tromper avec une photo.
Cette nuit, à 3h, ne pouvant atteindre Abbaretz, je me suis confortablement installé dans un bois mais à 6h il a fallu décamper à cause de la menace d'orage. J'ai fini ma nuit au bar, sans avoir été mouillé.
Aujourd'hui, à midi, je suis à Nozay, carte 07, km274, et j'ai progressé de 330- 274 = 56 km.
Allez Lucien !!!

jeudi 18 septembre 2014

Adriatlantique 2014 J - 27 -

 Le message du jour se trouve en page précédente

Adriatlantique J - 27 -


Bonjour les amis. 
Hier j'ai oublié de vous dire que j'étais à Ste Gemmes sur Loire, près d'Angers. Le jardin du presbytère est à visiter. J'ai pris plusieurs photos mais pas suffisamment de temps.
J'étais au km370 et donc parcouru 500. 
Aujourd'hui c'est guère mieux. J'ai de 
plus en plus mal sous le pied. Je ne peux plus courir. Je n'ai pas pu prolonger la nuit. 
J'ai trouvé un abri idéal, dans une  grange. À peine déroulé le tapis mousse, je me suis allongé sans déballer le duvet. J'ai ainsi dormi jusqu'à 7h, avec la casquette et la lampe frontale allumée toute la nuit.
Aujourd'hui je suis à La Cornuaille,carte 08, km 330 à peu près. 
Et 370- 330 = 40 km
Je sais maintenant ne plus pouvoir arriver dimanche. 
Mon nouvel objectif est lundi avant 13 h. 
Soit 330÷4=82.5 km/jour
Aïe, Aïe, Aïe ...
Allez Lucien !!!

mercredi 17 septembre 2014

Adriatlantique 2014 J - 26 -


J26
Bonjour les amis
Hier je me suis trompé dans mon texte :
- j' ai dormi seulement de 7h à 10h
- je n'étais pas au km 425.
- j'avais donc fait seulement 63 km. 
Hier il a fait très chaud et je n'avançais pas. J'ai rattrapé la nuit d'une façon particulière en alternant 6 á 8  km avec 30' de sieste. Je crois que cela s'appelle sommeil polyphasique. À 7h je ne ressentais pas la fatigue mais elle est quand même arrivée en milieu de matinée. J'en ai profité pour changer de chaussures et faire toilette, lessive et repassage.  
La photo n'est pas du jour mais elle est de tous les jours (citation de l'an dernier) : d'est en ouest, c'est une journée entière à dépasser mon ombre. 
Allez Lucien !!!

mardi 16 septembre 2014

Adriatlantique 2014 J - 25 -

J25
Bonjour les amis
Cette nuit a été compliquée.
Après être passé à Azay le Rideau et Villandry (Langeais) sans voir les châteaux j'ai emprunté une ruelle avec une cinquantaine de marchés à monter. ... et à descendre.
Puis une longue route forestière ou je n'ai pas trouvé d'abri pour dormir. J'ai entendu le brame du cerf et vu 2 fois les sangliers. Je commençais à ne plus me sentir très rassuré. À cela s'est ajouté un grand vacarme au dessus de moi : un camion passait sur l'autoroute !
Je suis arrivé au village à 6h30 où j'ai enfin dormi de 7h à 13h.
À 13h je suis à Vernantes, carte 10, km425.
Depuis hier, 494-425 =  69km.
Ma douleur sous l'avant du pied a reparu, un peu plus prononcée.
Raoul va bien avec sa chaussette chambre à air.
Thomas Edison, qui était une lumière en son temps, nous a dit : le génie est fait de 1% d'inspiration et de 99% de transpiration. 
Allez Lucien !!!

lundi 15 septembre 2014

Adriatlantique dans la presse


Adriatlantique 2014 J - 24 -


Bonjour les amis, 
Je suis dans la vallée de l'Indre. Le parcours est souvent plat et ombragé.
Le pneu de Raoul, équipé de sa chambre à air supplémentaire, résiste bien.
À 13h j'étais à Esvres près de Tours, carte 11, km494. C'est une petite erreur de parcours.
Depuis hier :  566-494 = 72km
Depuis Venise  1833-494=1339km
Soit 55.8km/jour.
Allez Lucien !!!

dimanche 14 septembre 2014

Adriatlantique j - 23 -


J23
Bonjour les amis
... et dans le magasin de cycles de Issoudun,  il n'y avait pas de pneus.
Ici ça roule, surtout le soir, parce que je ne vois pas les interminables lignes droites un peu démoralisantes.
Aujourd'hui je suis à Valencay, carte 13, km566.
Et, depuis hier 635-566 = 69km.
Côté pneu, l'astuce de la chambre à air sur le pneu semble donner satisfaction. 
Citation (Vauvenargues) : La solitude est à l'esprit ce que la diète est au corps, mortelle lorsqu'elle est trop longue, quoique nécessaire.
Allez Lucien !!!

samedi 13 septembre 2014

Adriatlantique 2014 J - 22 -


Bonjour les amis
Je suis dans la région centre. C'est plat, c'est droit mais c'est pas très commerçant. Difficile de boire un café, de trouver son alimentation. Alors, un pneu ... faut pas rêver. Et pourtant je continue d'en rêver. 
J'ai découpé une chambre à air pour recouvrir le pneu par l'extérieur.De temps en temps il faut la repositionner mais ça dépanne apparemment bien.
À 13h j'étais à St Florent sur Cher, carte 14, km635. 
Depuis hier 681-635= 46 km.
Par La Poste je me suis allégé d'environ 4kg, dont la tente.
Le gros intérêt est de libérer de la place pour l'alimentation, et de ne plus devoir tout sortir pour trouver des biscuits ...
À Issoudun cet après midi j'aurai fait les 2/3 du raid.
Et il y a un magasin de vélos !
Allez Lucien !!!

vendredi 12 septembre 2014

Adriatlantique : 20 questions ... 20 réponses

Chers amis,
du club d'ISSOU,
de Juziers,
de l'UMF,
Chers amis rencontrés sur la route,
Chers amis de Côte d'Ivoire, de Mahibouo
Membres  et amis de CIM,

Avant d'attaquer la dernière semaine vers l'extrême pointe de la France,
par Nevers, Issoudun, Tours, Saumur, Angers, Redon, Auray, Lorient, Quimper, Audierne ... pour une arrivée vers le 20 ?  ... le 21 ? .... le 19 ?  ... le  22 ?  ....
Au fait ... l'Adriatlantique ,  c'est quoi ?
20 questions ?   ...   20 réponses ....
  1. Le mot
    C’est un assemblage des noms Adriatique et Atlantique.
  1. Pourquoi ?
    Pour désigner un parcours que je veux faire en courant, en trottinant et en marchant depuis Venise, la belle italienne, sur les bords de la mer Adriatique, jusqu’à la Pointe du Raz, sur la côte Atlantique (Plogoff).
Le parcours fera 1833km.
L’idée est empruntée aux randonneurs, puisqu’il existe un sentier de grande randonnée européen depuis La Pointe du Raz jusqu’à Venise. Mais pour ma part j’ai choisi un itinéraire bien plus court et plus roulant.

  1. La Pointe du Raz, c’est comment ?
    Un cap rocheux jusqu’à 70m au-dessus de l’Atlantique, labellisé « Grand Site de France ».
  1. Qu’y a-t-il encore là-bas ?
    Une borne de granit matérialise le début du parcours de randonnée. Il commence par le GR34. Ce sera mon point d’arrivée.
  1. L’Adriatlantique, ça passe par où ? 
    Au départ de Venise je prends au nord-ouest la direction des Alpes – Dolomites jusqu’à Bassano del Grappa puis Rovereto. Je poursuivrai au pied des Alpes, en contournant les grands lacs italiens jusqu’au col du Simplon. J’aurai vu le lac Majeur et les villes de Sondrio, Lugano, Locarno et Domodossola.Après le Simplon (2005m) je serai en Suisse, à Brig puis Sion, Martigny, St Maurice le long du Rhône qui me conduira au lac Léman : Je serai en France et verrai Evian les bains, Thonon les bains avant de me retrouver à nouveau en Suisse, à Genève.
Je dois ensuite passer le Jura par le col de la Faucille (1320m). J’aurai vu Gex et St Claude.
Cette première partie du parcours sera difficile mais j’en aurai fait la moitié, après St Amour.
Après cela mon parcours sera proche de la ligne droite jusqu’à la Pointe du Raz en évitant si possible les  grandes villes mais en cherchant quand-même à passer près de villes moyennes pour faciliter l’achat de nourriture, pour les laveries automatiques …
Je vais passer dans, ou près de : Tournus, Montceau les Mines, Bourbon Lancy, Decize, Bourges, Issoudun, Valançay, Loches, Tours, Angers, Chateaubriand, Redon, Vannes, Lorient et Quimper.

  1. Par les sentiers de randonnée ?
    Non, ils sont sinueux, plus longs, plus vallonnés et on n’y trouve pas toujours de quoi s’alimenter. Donc le plus souvent j’emprunte les routes départementales et nationales.
  1. Avec un GPS ?
    Non parce-que l’autonomie de la batterie ne serait pas suffisante pour 33 jours et surtout parce que j’ai peur de ne pas maîtriser la technique notamment lors de grandes fatigues et la nuit. J’ai toutefois la possibilité de retrouver ma route par une fonction GPS du Smartphone.
  1. Alors, comment se diriger ?
    En utilisant des extraits de cartes routières papier. A l’échelle 1/200 000 ou 1/150 000 cela fait 34 pages A4, soit environ 10m de papier.
  1. Comment sont réalisées les cartes ?
    Sur une carte de France j’ai tiré un trait droit depuis Quimper jusqu’à Genève, que j’ai reporté sur des cartes routières – 1/150 000. J’ai ensuite cherché des routes près de cette ligne droite.
En Italie, pas de ligne droite possible à cause des Alpes. J’ai préféré éviter les grandes agglomérations de Milan et Turin. Le parcours me semblait plus long et peut-être parfois monotone.
J’ai travaillé sur des photocopies que j’ai ensuite scannées pour pouvoir les lires sur le Smartphone au cas où la pluie me détruirait celles en papier et aussi pour ne pas détériorer les cartes originales en papier, dont je suis un peu passionné.
  1. Combien de kilomètres par jour ?
    Entre 35 et 80 selon la météo et la forme du moment. Il n’y a donc pas d’étapes prédéterminées.
  1. Où je dors ?
    Si possible dans des abris de fortune : Granges, préaux d’école, stades, chantiers en cours … ou à la belle étoile. J’ai aussi une tente pour les nuits difficiles.
             Dormir chez l’habitant semble impossible puisque je cours souvent tard le soir : je ne veux pas importuner les gens à n’importe quelle heure et je devrais prendre du temps pour expliquer mon aventure, le soir ou le lendemain matin, ce qui réduirait d’autant mon temps de sommeil.

  1. Je mange quoi ?
    Comme tout le monde, je fais mes achats à la boulangerie, la charcuterie, le marché ou supermarché mais pas à la pharmacie. Je suis limité par le poids à transporter. J’essaie de tout consommer sur place si je sais pouvoir atteindre un nouveau magasin avant la prochaine fringale. Le dimanche ou bien le soir, ce peut être aussi un restau rapide ou des gels alimentaires que j’ai toujours en réserve.
  1. Et l’hygiène ?
    C’est un gros problème. C’est toujours à l’eau froide, où je peux, quand je peux mais pas toujours au bon moment.
  1. Combien d’accompagnateurs ?
    Aucun. C’est l’autonomie complète. J’utilise au mieux les possibilités locales.
  1. Quel poids de matériel ?
    Environ 18kg pour la totalité du parcours. C’est beaucoup ! Je peux me séparer de choses inutiles par « La Poste » ou la poubelle. C’est conforme à mon auto-règlement.


  1. Ça doit tirer sur les épaules ?
Non, j’ai fabriqué une nouvelle remorque que je nomme « Raoul Castric » : pourquoi ? pourquoi pas ?
A vide Raoul dépasse les 9kg mais toute la charge est sur les roues.
  1. C’est dangereux la nuit !
Si peu. J’utilise une lampe frontale, des bandes réfléchissantes. Raoul aura l’éclairage arrière et sera équipé de catadioptres.
Un panneau solaire est en cours de montage devant permettre de recharger les diverses batteries : Smartphone, téléphone de secours, lampe frontale …
  1. C’est quand ?
    A partir du 14 août 2013 pour moins de 33 jours, soit au minimum une moyenne de 55km par jour, nuits comprises.
  1. Qu’est-ce qui dit que je ne prendrai pas le bus ?
    Mon trajet est public. Tous les jours je donne ma position sur le blog : il est donc facile de me contrôler le lendemain, même à mon insu. J’aurais d’ailleurs plaisir à vous rencontrer sur mon parcours.
  1. D’autres questions ?
    Elles sont à poser en direct ou à leroux.lucien@neuf.fr de préférence après la fin de l’aventure, à partir du 15 septembre, sans modération. Et surtout ne pas oublier de proposer vos bonnes idées pour améliorer le système.
Fait le 8/8/2013, Jour de mon soixante-deuxième anniversaire.

Lucien
Allez Lucien !!!
avec Mahibouo, en Côte d'Ivoire.

- J 20 - voir précédent

Ah .... j'avais oublié la photo !!! 
Mais c'est bien aussi de se rappeler la grande amicale des Ultra Marathoniens de France. Bonjour à tous, et à bientôt sur de nouvelles courses. Lucien.

Adriatlantique 2014 J - 21 -


Bonjour les amis
Avec un pneu neuf, ça va quand même mieux. Mais il faudra quand même en trouver un 2ème. Et que je bricole en attendant.
Hier soir le gps piéton m'a mené dans une voie sans issue pendant 1,8 km. Plutôt que de faire demi tour j'ai préféré passer le talus et le fossé pour rejoindre une "route des poids lourds", dangereuse mais pas interdite aux piétons. 
Ce matin je me suis égaré en quittant Sancoins et j'ai encore visité la campagne sans magasins. Ici c'est un peu le plat pays avec ses lignes droites de 10 km. 
À 13h j'étais à Bannegon, je crois, carte 15, équivalent km681 à peu près. 
Et 743-681 = 62km
Côté photo, quelqu'un connaît-il ces fruits, 2 à 3cm, dans un arbre de 8 à 10m.
Citation ( Ferdinand Bac ) : Pour certains citadins, la campagne est intolérable parce que son silence rejoint leur vide intérieur. 
Allez Lucien !!!

jeudi 11 septembre 2014

Adriatlantique 2014 J - 20 -

 
Bonjour les amis
Suite de l'histoire. 
Je suis entré, à Bourbon Lancy, chez Guillaume, un magasin de cycles. Il a mis à ma disposition ses muscles, son compresseur et toute sa bonne volonté, pour monter un pneu neuf sur une roue et refaire le montage de l'autre, avec de la graisse. Et maintenant ça tourne rond et je ne m'inquiète plus. Guillaume n'a pas voulu que je paye la main d' oeuvre. Quand je pense que j'ai subi ce problème pendant environ 3000km, en 2013 et cette année !
Ce jour j'étais à Toury Lurcy, carte 17, km743. 
Et donc, depuis hier : 785-743 = 42 km. 
Bien sûr le passage au magasin à pris un peu de temps.  
 
Allez Lucien !!!

mercredi 10 septembre 2014

Adriatlantique 2014 J - 18 et 19 -

Bonjour les amis
J18
Aujourd'hui, (ou hier, si vous préférez) à 13h, j'étais à l'étang du Rousset, près du km838. Je m'égarait.  
Et 887-838 = 49km.
La veille a été difficile : Raoul fait son intéressant, il veut que je m'intéresse à lui. Il a percé un pneu et la chambre à air, avant que je n'aie eu le temps de bricoler un emplâtre. Si je ne trouve pas de pneus neufs, la suite va être compliquée.
L'après midi a été très chaude et plutôt que d'attaquer le col des chèvres après Tournus, j'ai pris mon temps pour réparer la roue.
J19
Hier après midi, je me suis vraiment égaré. Le Gps ne proposait aucun itinéraire à pied et je ne voyais personne à qui demander. Pour agrémenter le tout, il fallait se contenter    de pommes et de noisettes. Dans la vraie campagne, il n'y a pas de magasins.
Je suis arrivé à Chalmoux, carte 19, km785. 
Et 838-785= 53km
Au magasin d'alimentation Théveniau, à Chalmoux, tout m'a été offert.
Je pense trouver à Bourbon Lancy un magasin de vélos. Même si j'y passe du temps, s'il y des pneus ce sera un investissement.
Au moment où j'écris, je connais la suite. Pour vous ce sera demain !
Citation : Un homme qui a faim n'est pas un homme libre. (Adlaï Stevenson).
Allez Lucien !!!

lundi 8 septembre 2014

Adriatlantique 2014 J - 17 -

Bonjour les amis
Aujourd'hui à 13h j'étais à Lacrost, près de Tournus, carte 20, km887. 
Ors, 950-887 = 63km.
Cette nuit j'ai abordé la 2ème mi temps où du moins  mi-parcours.
Côté matériel, la 1ère paire de chaussures est très usée aux talons mais a encore de l'amorti : je garde.
Un pneu de Raoul est usé jusqu'à la corde mais pas sur toute la circonférence . Je vais bricoler comme l'an dernier en attendant de trouver un magasin. 
Hier J'étais à Saint Julien et j'ai bénéficié gratuitement du ravitaillement des marcheurs et surtout d'un accueil réellement sympathique par les bénévoles, dont Mme le Maire.
Allez Lucien !!!

Adriatlantique avec MAHIBOUO

Chers amis, bonjour,

Comme nous l'annonce LUCIEN sur sa "carte de visite", l'Adriatlantique témoigne encore cette année de son soutien à MAHIBOUO en Côte d'Ivoire par l'intermédiaire de l'Association CIM.
Son partenariat avec  la Mutuelle de Développement de MAHIBOUO  a permis ces dernières années la scolarisation de près de 400 élèves de primaire et enfants de maternelle ainsi que  la construction d'une cantine. (effectif 2013-2014 : 363 élèves et 9 enseignants)
Les deux partenaires, CIM et Mutuelle,  concentrent désormais leurs efforts au soutien de la coopérative des femmes spécialement créée pour développer les cultures maraîchères au service de cette cantine.
Après un démarrage en 2013, la coopérative qui regroupe 45 femmes reçoit en 2014 l'appui d'un organisme de formation, l'ANADER (Agence Nationale d'Appui au Développement Rural). La formation porte actuellement sur la préparation des sols, la connaissance des semences, la diversification des cultures.

CIM remercie les premiers souscripteurs ayant "achetés" les kilomètres de LUCIEN.
Les fonds ainsi collectés seront dédiés à cette coopérative.
Merci par avance à ceux et celles qui viendront renforcer ce soutien (voir carte de visite)

Allez Lucien !!!                                                                      Bien amicalement , CIM
                                                                                                                                ci-Mahibouo@hotmail.fr