dimanche 7 janvier 2018

2018

Chers amis,

CIM vous souhaite une bonne et heureuse année 
Bonne année à chacun(e) des membres de notre association en France,
Bonne année à MAHIBOUO, en Côte d'Ivoire,
Bonne année à notre partenaire, la Mutuelle de Développement de Mahibouo.

CIM

jeudi 28 décembre 2017

Le marché de MAHIBOUO

Semaine de Noël, comme chaque Mercredi, le marché s'installe à partir de 6h00. Les femmes de Mahibouo et des villages alentours y vendent leurs produits alimentaires, papayes, aubergines (gnangnan) bananes plantain, manioc. Venues de GAGNOA, d'autres femmes y vendent des articles de ménage,  de la friperie, des chaussures ... sans oublier les enfants ! 

La restauration est également assurée par les ventes de pain avec divers condiments (viande hachée, vermicelle, poisson haché, pomme de terre, petits pois ...). On y trouve aussi les galettes et les boules-boules (boulettes de farine  de manioc passées à l'huile).

Comme chaque mercredi le marché est une occasion de rencontres sympas entre les femmes de différents villages.

samedi 14 octobre 2017

Au marché de légumes

"Au marché de légume". Au programme des classes CE1, ce texte présente une description des marchés de détail.


"Nanti vend des légumes et des fruits au marché. Des marchands et marchandes s'installent à côté d'elle.
Certains ont des tas de tomates, de haricots, de piments frais et secs, d'aubergines, de gombos, de gros choux et de carottes sur les étals. D'autres vendent de la banane plantain. On y trouve aussi des fruits : des oranges, des mangues, des bananes douces et des papayes. Malgré la chaleur, les clients vont et viennent. Ils marchandent avec les vendeuses.
Comme il y a beaucoup de monde et de bruit !
Les fruits et les légumes sont moins chers ici. Maman achète des graines de palme, de la banane plantain, des aubergines, des mangues et des oranges. Elle attend l'heure d'arrivée du vendeur de poissons".


 Articles précédents : le Marché de Mahibouo présente la vente des produits alimentaires  issus des productions familiales à des acheteuses, demi-grossistes, qui, ensuite, les écoulent vers des grossistes ou vers des marchés de détail en milieu urbain.

dimanche 8 octobre 2017

Le marché de MAHIBOUO


Lancé le 25.11.16, le marché de MAHIBOUO poursuit son développement.
Ce mercredi 28.09.17, quatre-vingt femmes y vendaient les produits alimentaires issus de leurs cultures personnelles. Dès 8h30 le matin, elles avaient écoulé tous leurs produits. Résidentes de Mahibouo ou venues des villages voisins elles font ainsi l'économie des 8 à 13 km les séparant du marché de Zapatta où elles se déplaçaient précédemment.
L'écoulement rapide des produits démontre également les besoins du marché en produits alimentaires.

A l'initiative de ce marché local, les femmes de MAHIBOUO poursuivent par ailleurs, en coopérative, un programme  (*) de cultures vivrières et maraîchères épaulé par l'ANADER de GAGNOA. Vous trouverez dans les précédents messages le détail de ce programme. Nous y reviendrons au cours des  prochains mois à l'occasion des premières récoltes et de la commercialisation.

(*) Partenariat : Coopérative AHIBE, Mutuelle de Mahibouo, ANADER de GAGNOA, CIM,
                             Avec le soutien du Conseil Départemental du Finistère - France.

dimanche 17 septembre 2017

CIM en fête: article du télégramme

Côte d'Ivoire-Mahibouo. La solidarité n'a pas de frontières

Publié le 17 septembre 2017
dans Le Télégramme
Durant le déjeuner (et après...), il y avait de l'ambiance chez les Le Roux, sous le hangar de la ferme de Kérangal.



Le bureau, les adhérents et sympathisants de l'association Côte d'Ivoire-Mahibouo étaient réunis hier autour d'un repas. L'occasion de faire le point sur les actions passées et à venir. L'association souhaite maintenant développer des cultures alimentaires sur place.




Le bureau et les adhérents de l'association Côte d'Ivoire-Mahibouo et sympathisants, étaient invités, hier, à un déjeuner convivial chez deux d'entre eux, Jean-Michel Le Roux et son frère Lucien, à Ergué-Armel. Réunion conviviale qu'ils avaient intitulé « Repas à la ferme de Kérangal ». La chorale Kant Izel Vor, dès le pot de l'amitié, a animé le repas et l'après-midi. Comme c'est souvent le cas, la création de cette association trouve son origine dans une rencontre, celle du fils de Jean-Michel, au début des années 2000, alors qu'il était doctorant à l'université de Nantes, avec un étudiant ivoirien en Aménagement du territoire, prénommé Mamoutou. De cette amitié nait l'idée d'aider les habitants d'une bourgade de Côte d'Ivoire, Mahibouo, et de ses villages alentours, soit 5.000 personnes. L'association poursuit deux objectifs aujourd'hui. Alors qu'elle a déjà œuvré dans le domaine scolaire, en construisant une école maternelle et primaire pour 400 élèves (plus sanitaires et cantine, adduction d'eau). L'association Côte d'Ivoire-Mahibouo souhaite maintenant développer des cultures alimentaires génératrices de revenus et favoriser ainsi la cohésion sociale, face à une mosaïque de peuplement, en confiance avec les autorités locales, ceci avec l'aide ponctuelle de QBO, du conseil départemental et de fondations. Pour mener à bien ces missions, les membres de l'association se rendent régulièrement à Mahibouo.


© Le Télégramme




mercredi 30 août 2017

REPAS ANNUEL de CIM - 16 septembre 2017

Comme chaque année, l'association COTE d'IVOIRE MAHIBOUO (CIM)
organise son repas à la ferme.
CIM invite ainsi ses membres, ses amis, ses voisins ... dans le cadre d'une après-midi festive, qui se déroulera :
le samedi 16 septembre à partir de 12h30
à la ferme de Kérangal (6, Chemin de Kérangal).
Cette journée est aussi l'occasion pour l'association de communiquer l'actualité de ses soutiens à MAHIBOUO.

Le bureau de CIM

dimanche 27 août 2017

Confitures 2017

Délices de fin d'été !

Comme chaque année, CIM propose ses confitures, "gelée de mûres".

84 pots sont à la vente auprès des adhérents et amis de l'association.